La Voix des morts (2005) Geoffrey Sax

Aller en bas

La Voix des morts (2005) Geoffrey Sax

Message par Cooper le Mer 8 Fév - 19:36

La Voix des morts (White Noise) : Film canadien de Geoffrey Sax sorti en 2005.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Synopsis

La vie de Jonathan Rivers bascule suite au décès de sa femme. Sceptique, puis intrigué par les évènements auxquels il assiste chaque nuit à 2h30, il se renseigne auprès de Raymond Price, un expert dans les phénomènes de voix électronique (EVP). Il s'agit de sa femme qui tente de rentrer en contact avec lui, afin de l'aider à venir en aide à des personnes en danger.


Le Phénomène de voix électronique (EVP) désigne la présence sur un enregistrement audio d'un message linguistique (en majorité un seul mot ou une phrase très courte) de provenance inconnue, inséré à l'intérieur du contenu principal. Les interprétations proposées sont occultiste ou paranormale (voix d'esprits, psychokinèse), psychologique (pareidolie) ou physique (interférences, artéfact). Les premiers à attirer l'attention sur ce phénomène semblent avoir été Attila von Szalay, Friedrich Jurgenson et Konstantin Raudive. Raymond Bayless, partenaire de von Szalay, aurait inventé le terme EVP, qui fut popularisé par les ouvrages de la maison d'édition Colin Smythe.


Fiche technique

Titre : La Voix des morts
Titre original : White Noise
Réalisateur : Geoffrey Sax
Scénario et dialogues : Niall Johnson
Année de production : 2004
Date de sortie : 7 janvier 2005 (Canada, USA), 2 février 2005 (France)
Genre : thriller fantastique
Musique originale : Claude Foisy
Production : Paul Brooks

Effets spéciaux
James Kozier : superviseur effets spéciaux
Tim Storvick : coordinateur effets spéciaux

Durée (98 mn)
Distributeur : United International Pictures (UIP)



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Distribution

Michael Keaton : Jonathan Rivers
Chandra West : Anna Rivers
Deborah Kara Unger : Sarah Tate
Ian McNeice : Raymond Price
Sarah Strange : Jane
Nicholas Elia : Mike Rivers
Mike Dopud : Détective Smits



La critique ( CinemaFantastique.net )

Critique de La voix des morts - Electronic Versus Phantoms
D. Taymans


Jonathan Rivers est un homme comblé. Une épouse sublime, un gamin attachant, un boulot à la carte et une voiture confortable, le condensé d’un Beverly hills amputé de ses éternelles pleurnicheries pour ados décérébrés. Mais, tout rêve a une fin. Aussi, lorsque sa femme (qui plus est enceinte) décède tragiquement dans un accident de voiture, Jonathan est inconsolable. Il fout son mioche chez sa génitrice naturelle et passe tout son temps à se lamenter sur son pauvre sort et retente sporadiquement le chemin du boulot. Mais, un étrange coup de fil ranime la flamme de l’espérance chez l’architecte : un mystérieux appel formulé depuis le portable de sa feue épouse qui lui laisse un message inaudible…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le bruit blanc (White noise, titre original de l’œuvre) désigne plus communément le phénomène des EVP (Electronic Voice Phenomenon ou TCI en français traduit par Transcommunications instrumentales) sur lequel se penchent de nombreux aréopages pseudo-scientifiques et une multitude de dévots aveugles depuis une bonne vingtaine d’années suite à l’introduction massive dans tous les foyers du téléviseur hertzien et du téléphone sans fil. Leur entreprise ? Enclencher autant que faire se peut des enregistreurs afin de capter de potentiels bavardages de l’au-delà à fin de reconstruction personnelle. Plus malades que les collectionneurs des épisodes des Feux de l’amour, ces transcendés perpétuels conservent des mannes entières de cassettes vierges sur lesquelles des bribes de messages lacunaires sont laissés par des armées de spectres non identifiés. En s’attaquant à ce phénomène d’autant plus intéressant qu’il atteste enfin de l’existence d’un autre monde, le paradoxalement inexpérimenté Geoffrey Sax débarque dans une terra incognita dans laquelle il tâtonne aveuglément, tentant bon gré mal gré de sortir du carcan de la malédiction spectrale télévisuelle déjà abordée par le Ringu et son remake américain.

Seulement, embourbé dans une espèce de sous-genre sis sur l’étroite frontière séparant le fantastique et le polar, La voix des morts ne parvient jamais à tirer profit de la matière qu’il aborde, préférant caresser plusieurs sous-intrigues simultanément. Défrichant à vau-l’eau le genre fantomatique (dont la production n’est pas en reste ces dernières années du Sixième sens de M. Night Shyamalan au Gothika de Kassovitz), le métrage s’engage sur une pléiade de pistes qui n’aboutissent jamais complètement. Des forces obscures qui nuisent au monde des vivants et insultent les aficionados de l’EVP aux délires précognitifs du héros qui connaissent par la suite un destin funeste, l’intrigue synthétise l’essentiel des conventions propres au genre et les intègre maladroitement au sein d’une histoire profondément mélodramatique régentée par les amours impossibles d’un humain fait de chair et d’os et d’une morte décidée, par un élan d’altruisme improbable, à établir le contact avec son ex-mari afin de sauver la vie de potentielles victimes, seul moyen de doter le métrage d’un semblant de rythme que le cinéaste réduit à néant l’instant suivant en s’essayant fébrilement et maladroitement à une mise en scène imitative (et par essence limitative) à celle de Shyamalan.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La voix des morts dégage une atmosphère très Ghost à peine saupoudrée de temps à autre de sursauts quelque peu poussifs en raison de son entêtement à ne pas explorer les mêmes sentiers visités par des classiques comme Poltergeist. De part en part, l’œuvre ne se cantonne qu’à réunir les poncifs du genre et à les répandre au sein d’une intrigue bordélique foncièrement incohérente. Reste, pour seule consolation, un Michael Keaton sous-exploité qui se rappelle néanmoins aux bons souvenirs des spectateurs avant de replonger de nouveau dans l’oubli…

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7796
Cartouches : 9105
Réputation : 50
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Voix des morts (2005) Geoffrey Sax

Message par Cooper le Mer 8 Fév - 19:38

Arrow Bande annonce

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7796
Cartouches : 9105
Réputation : 50
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Voix des morts (2005) Geoffrey Sax

Message par Cooper le Mer 8 Fév - 19:39

Arrow Visuel DVD
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7796
Cartouches : 9105
Réputation : 50
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Voix des morts (2005) Geoffrey Sax

Message par EthanEdwards le Jeu 9 Fév - 18:38

Un Bon film mais pas un grand film, j'ai apprécié la prestation de Michael Keaton un acteur que je n'apprécie pas forcément d'habitude.
la réalisation est simple mais néanmoins efficace pour ce style de film mais ne vaut le style très personnel d'un Shyamalan qui amène ces films à une autre échelle dans le genre, quoique pour ce dernier je n'adore tous ces films non plus.
Donc pour moi un film à voir sans plus.
avatar
EthanEdwards
Rambo III
Rambo III

Messages : 820
Cartouches : 926
Réputation : 1
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 51
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Voix des morts (2005) Geoffrey Sax

Message par Cooper le Ven 10 Fév - 21:22

LA VOIX DES MORTS (2005)

Un très bon Thriller et vraiment efficace dans le fait de canaliser le spectateur sur un événement potentiellement existant, le film est d'ailleurs basé sur un cas réel identique ou scénario du film ...
Michael Keaton n'est certes pas indispensable à ce rôle de mari hanté par l'esprit de sa femme revenue prendre contact avec lui. Un autre acteur aurait pu également endosser le rôle.
Ce film rejoint en apparence celui de Mark Pellington avec Richard Gere dans "La Prophétie des ombres" de 2002.
Film hautement meilleur, basé lui aussi sur des événements réels.
"La voix des morts" reste tout de même un film qui tient en haleine.
Wink

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Michael Keaton (Jonathan Rivers) et sa femme disparue Chandra West (Anna Rivers)

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7796
Cartouches : 9105
Réputation : 50
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Voix des morts (2005) Geoffrey Sax

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum