Retour vers le futur (1985) Robert Zemeckis

Aller en bas

Retour vers le futur (1985) Robert Zemeckis

Message par Cooper le Dim 30 Déc - 16:00

Retour vers le futur (Back to the Future) Part. I
Film de science-fiction américain réalisé par Robert Zemeckis, sorti en 1985.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'intrigue relate le voyage dans le passé d'un adolescent, Marty McFly, à bord d'une machine à voyager dans le temps fabriquée par le Docteur Emmett Brown à partir d'une voiture de modèle DeLorean DMC-12. Partis de l'année 1985 et propulsés en 1955, Marty McFly et « Doc » doivent résoudre les paradoxes temporels provoqués par leurs interventions dans le passé et trouver le moyen de faire fonctionner la machine pour retourner à leur époque d'origine.

Le succès commercial du film a donné lieu à deux suites, Retour vers le futur 2 (1989) et Retour vers le futur 3 (1990), formant ainsi une trilogie, et au développement d'une franchise commerciale sur divers supports.



Synopsis

Hill Valley, 1985. Marty McFly, adolescent typique des années 1980, est déçu par sa situation familiale. Son père, timide, couard, ne supportant pas le conflit, s'écrase sans cesse devant son chef Biff Tannen, qui l'oblige à rédiger ses propres rapports. Sa mère Lorraine boit beaucoup ; très possessive, elle s'indigne que son fils sorte avec Jennifer et lui fait souvent des remontrances. Son frère et sa sœur sont bien mal partis aussi. Marty a pour ami un extravagant scientifique, le Docteur Emmett Brown, dit « Doc ». Ce dernier a mis au point une machine à voyager dans le temps au terme de trente ans de recherche, machine prenant la forme d'une DeLorean DMC-12 modifiée. Il lui fait une démonstration de son invention en envoyant son chien Einstein une minute en avant dans le temps, sous l'œil de Marty. Mais Doc est soudainement assassiné pour avoir trompé des terroristes libyens en leur subtilisant du plutonium, nécessaire pour transmettre les 2,21 gigawatts dans le convecteur temporel afin de voyager dans le temps (Le terme « gigowatt » de la version française reprend ici la prononciation incorrecte de la version originale. Par contre, la version originale parle de 1,21 gigawatt et non 2,21). Marty, pour s'échapper, monte dans la voiture, met involontairement les circuits temporels en marche et franchit la barre des 88 miles par heure (141,62 km/h), vitesse également nécessaire au voyage dans le temps. Il se retrouve projeté à Hill Valley à la dernière date inscrite par Doc sur le cadran, date correspondant au matin de la révélation qui l'a amené à créer le convecteur temporel… le 5 novembre 1955.

Projeté à cette époque, Marty veut rentrer chez lui ; une fois arrivé, au lieu de voir sa maison et celles des voisins, il ne trouve qu'un chantier. Puis il croise ses parents, encore étudiants, et sauve son père d'un accident de la circulation en étant renversé à sa place par la voiture de son futur grand-père maternel. Marty se réveille le soir 9 heures plus tard ; sa mère tombe amoureuse de lui en le soignant (l'effet Florence Nightingale). Marty a donc pris la place de son père, qui avait connu sa mère lors de cet accident (c'est une variante du paradoxe du grand-père ou du complexe d'Œdipe).

Marty va donc tout faire pour inciter son père Georges à inviter sa mère Lorraine à la féerie dansante des sirènes (bal de fin d'année où les parents de Marty se sont embrassés pour la première fois dans le cours du temps originel), afin qu'ils tombent amoureux et lui éviter sa disparition, ainsi que celles de son frère et de sa sœur. Il ira jusqu'à s'introduire un soir dans la chambre de son père, déguisé en « Dark Vador, de la planète Vulcain », pour l'inciter à inviter Lorraine.

En parallèle, il sera aidé par le Doc (en 1955, donc plus jeune), qui ne le connaît évidemment pas encore, et à qui il parvient tant bien que mal à expliquer toute l'histoire et à le convaincre en lui parlant de sa récente révélation sur le convecteur temporel. Marty montrera un tract de 1985 à Doc, indiquant que la foudre s'apprête à tomber sur l'horloge de l'Hôtel de Ville dans une semaine, soit le soir du bal. Doc décide donc de canaliser l'énergie de l'éclair pour les 2,21 gigawatts nécessaires pour le convecteur, tandis que Marty essaiera de réparer son erreur tout en en profitant pour aider son père à se défendre de Biff, dont il est déjà le souffre-douleur, et sa mère à ne pas continuer de boire et de fumer.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Fiche technique

Titre : Retour vers le futur
Titre original : Back to the Future
Réalisation : Robert Zemeckis
Scénario : Robert Zemeckis et Bob Gale
Directeur artistique : Todd Hallowell
Décors : Lawrence G. Paull
Costumes : Deborah Lynn Scott
Photographie : Dean Cundey
Montage : Arthur Schmidt et Harry Keramidas
Musique : Alan Silvestri
Production : Bob Gale et Neil Canton ; Steven Spielberg, Frank Marshall et Kathleen Kennedy (exécutive)
Société de production : Amblin Entertainment
Société de distribution : Universal Pictures
Société d'effets spéciaux : Industrial Light & Magic
Budget : 19 000 000 de dollars[réf. nécessaire]
Pays d'origine : États-Unis
Langue originale : anglais
Format : couleur (Technicolor) — 1,85 : 1 - Dolby Stéréo - 35 mm - Filmé avec du matériel Panavision
Genre : science-fiction
Durée : 116 minutes
Dates de sortie : États-Unis : 3 juillet 1985
France : 30 octobre 1985



Distribution

Michael J. Fox : Martin « Marty » McFly
Christopher Lloyd : Dr Emmett Lathrop Brown
Lea Thompson : Lorraine Baines/McFly
Crispin Glover : George Douglas McFly
Thomas Francis Wilson : Biff Tannen
James Tolkan : M. Gerald Strickland
Claudia Wells : Jennifer Parker
Huey Lewis : le juge de l'audition à l'école secondaire
Marc McClure : Dave McFly
Wendie Jo Sperber : Linda McFly
George DiCenzo : Sam Baines
Frances Lee McCain : Stella Baines
Danny Parker Jr.
Elsa Raven : la femme demandant de l'argent pour l'hôtel de ville
Norman Alden : Lou Caruthers
Donald Fullilove : Goldie Wilson
Billy Zane : Match
Jeffrey Jay Cohen : Skinhead
Casey Siemaszko : 3-D
Harry Waters Jr : Marvin Berry


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Eric Stoltz devait au départ incarner Marty McFly, et Melora Hardin avait été désignée pour le rôle de Jennifer Parker1. Mais après cinq semaines de tournage, le réalisateur Robert Zemeckis, insatisfait, s'est séparé du jeune acteur, et a aussi remplacé celle qui devait jouer sa petite amie dans le film. Michael J. Fox était bloqué par le tournage de la sitcom Family Ties, mais un arrangement a finalement pu être obtenu entre les différentes parties.



Généalogie de la famille McFly
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Le projet

L'idée de Retour vers le futur est venue à Robert Zemeckis et Bob Gale alors qu'ils se demandaient comment aurait pu se dérouler leur rencontre avec leurs propres parents. De là, ils imaginent les aventures temporelles de Marty McFly. Aventures qui passeront par diverses modifications… Ainsi, par exemple, le voyage dans le temps devait initialement se faire via un réfrigérateur modifié. L'idée fut rapidement abandonnée, les auteurs craignant que les enfants n'essaient de s'enfermer à leur tour dans leur réfrigérateur…

Ensuite, l'idée de la De Lorean est rapidement venue grâce à son design futuriste, notamment avec ses portes papillons (qui s'ouvrent vers le haut). Le réacteur nucléaire a été incorporé très tôt dans le scénario mais Robert Zemeckis et Bob Gale ont pensé renvoyer Marty en emmagasinant l'énergie nécessaire pour le convecteur temporel à l'occasion d'un test nucléaire au Nevada. Cependant, ils ont ensuite opté pour le détournement de l'éclair qui frappe l'hôtel de ville, moyen plus réaliste et plus spectaculaire de renvoyer Marty vers le futur.

Cependant on peut aussi penser que certains éléments ont été inspirés par un autre film Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la huitième dimension :
la présence de Christopher Lloyd dans les deux films jouant… un savant fou ;
le véhicule utilisé pour voyager dans le temps ressemble étrangement à celui utilisé pour voyager dans la huitième dimension ;
le héros est musicien ;
le convecteur temporel, présent aussi dans Buckaroo Banzai ;
la veste portée par les lectroides date de 1955 ;
le Ford F-350 utilisé par Buckaroo Banzaï porte le numéro 88 sur ses portières et son capot.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Administrateur
Administrateur

Messages : 7057
Pass Movie's : 8325
Réputation : 51
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour vers le futur (1985) Robert Zemeckis

Message par Cooper le Dim 30 Déc - 16:03

Design de la DeLorean

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Grâce à son design futuriste pour l'époque (portes papillon, carrosserie en acier inoxydable de type 304 austénitique non-magnétique), les deux scénaristes Bob Gale et Robert Zemeckis ont choisi la voiture DeLorean DMC-12.

Son apparence va évoluer au cours des trois épisodes au gré des modifications apportées par Doc. Les scénaristes voulaient une voiture donnant l'impression d'être « bricolée », à l'image de son créateur, savant original plus proche de l'expérimentateur que du théoricien. Ce désir a été matérialisé par l'ajout de nombreux fils électriques sur les côtés de la voiture et à l'arrière près du réacteur alimentant le « convecteur temporel ».

La voiture présente aux personnages du film deux difficultés essentielles qui seront un enjeu de taille tour à tour dans l'épisode I puis dans l'épisode III, le voyage dans le temps s'effectue seulement si deux conditions sine qua non sont remplies ; le « convecteur temporel » doit être rechargé en énergie et la voiture doit atteindre la vitesse de 88 miles par heure (141,62 km/h). Ces deux éléments sont indépendants l'un de l'autre. Le moteur est alimenté par de l'essence ordinaire, le convecteur temporel nécessite une puissance de 1,21 gigawatts (2,21 dans la version française) pour fonctionner. Il est alimenté tout d'abord par du plutonium puis, après les modifications apportées par Doc dans le futur, grâce à de simples détritus. Cependant, une petite entorse à cette règle existe à la fin du second épisode, quand Doc est envoyé en 1885 : la foudre tombe sur la voiture immobile, ce qui ne devrait pas faire fonctionner le convecteur.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Administrateur
Administrateur

Messages : 7057
Pass Movie's : 8325
Réputation : 51
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour vers le futur (1985) Robert Zemeckis

Message par Cooper le Dim 30 Déc - 16:05


_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Administrateur
Administrateur

Messages : 7057
Pass Movie's : 8325
Réputation : 51
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour vers le futur (1985) Robert Zemeckis

Message par Cooper le Dim 30 Déc - 16:06

Visuel DVD
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Administrateur
Administrateur

Messages : 7057
Pass Movie's : 8325
Réputation : 51
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour vers le futur (1985) Robert Zemeckis

Message par Cooper le Dim 30 Déc - 16:06

Références

Retour vers le futur est riche en références et clins d'œil, notamment scientifiques, historiques, cinématographiques et musicaux. Voici les principaux, concernant ce premier volet.

Références scientifiques

Doc prononce « gigowatts » (au lieu de gigawatts) ; « gigo- » n'a aucun sens physique, le préfixe qui aurait dû être utilisé est le préfixe « giga- », qui correspond à une valeur de 109. Christopher Lloyd expliqua par la suite que les scientifiques qu'il avait rencontrés lors du tournage faisaient également cette « erreur » et qu'il l'adopta, bien que ceci semble peu crédible. De plus, la version française diffère de la version originale ; elle parle de 2,21 gigowatts alors que la version originale parle de 1,21 gigawatts. Ceci, pour des raisons de doublage de voix : en effet, il était plus simple pour la version française de faire dire à Doc 2,21 gigowatts qui collait mieux à la version originale pour le mouvement des lèvres. Une faute de frappe n'est cependant pas à exclure.
On peut voir de gauche à droite sur la cheminée quatre portraits de physiciens : Isaac Newton, Benjamin Franklin, Thomas Edison et Albert Einstein. Benjamin Franklin est également un des pères fondateur de la Déclaration d'indépendance des États-Unis d'Amérique. Dans la toute première scène, on peut distinguer deux de ses portraits qui sont posés sur le sol au milieu du fouillis de « Doc ».
Le chien du « Doc » de 1955 se nomme « Copernic ». Celui du « Doc » de 1985 se nomme « Einstein ».
Le prénom du personnage de Emmett « Doc » Brown, l'inventeur de la machine à voyager dans le temps interprété par Christopher Lloyd, est judicieusement choisi. Il correspond au mot anglais time (« temps »), mis à l'envers et décomposé en deux syllabes (« Em-It »). Pour interpréter ce personnage, l'acteur s'est inspiré d'Albert Einstein et de Leopold Stokowski. D'autre part dans le troisième volet de la trilogie Doc annonce à Marty que sa famille est originaire d'Allemagne "Von Braun" comme l'inventeur des fusées V1 V2 mais aussi de la fusée Saturn V qui servit au programme lunaire Apollo.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Autres références

Le générique de début de Retour vers le futur (une succession de plans d'horloges et de montres) est un hommage appuyé à La Machine à explorer le temps (1960) de George Pal, qui débute de la même façon.
Dans la première scène du film, lorsque Marty allume l'ampli dans le laboratoire du Doc, il manipule un bouton étiqueté « CRM 114 », hommage à Docteur Folamour de Stanley Kubrick où apparaît un appareil du même nom dans le B-52 qui déclenche la catastrophe nucléaire.
A la première apparition de la DeLorean dans le film, on peut voir écrit sur sa plaque d'immatriculation "Outatime". Une référence à l'"Outatime Orchestra", qui a joué la musique devenue culte du film.
Lors de la poursuite entre Biff Tannen et Marty McFly, Marty fractionne le chariot d'un enfant pour n'en prendre que la partie inférieure et se « fabriquer » un skateboard de fortune. L'origine de la planche à roulette est assez floue sur le plan historique, mais on la situe vers la fin des années 1950. L'épisode se passant en 1955, les auteurs font un clin d'œil : Marty est-il à l'origine de la planche à roulette ?
À la fin du film, Marty joue Johnny B.Goode à la fête. On voit alors Marvin Berry téléphoner à son cousin Chuck pour lui faire entendre le morceau. Cette scène se joue théoriquement en 1955 alors que la chanson a été écrite en 1958. Cette scène est parodiée dans l'épisode des Simpson, Les années 90. Dans un flash-back sur les années d'université de Marge, on assiste à un concert de grunge donné par Homer et son groupe, précurseurs du genre. Un jeune, également nommé Marvin, téléphone alors d'une cabine à son cousin nommé Kurt pour lui dire qu'il a trouvé le nouveau son que ce dernier semblait chercher (référence à Kurt Cobain, un des précurseurs du grunge avec son groupe Nirvana).
Lors de cette même interprétation, Marty fait de nombreuses références aux groupes de sa génération. Il réalise le duckwalk créé par Chuck Berry et cher au guitariste Angus Young d'AC/DC, joue de la guitare derrière sa tête à la manière de Jimi Hendrix, emprunte des techniques à Eddie Van Halen, termine son solo en jouant couché sur le sol encore une fois comme Angus Young, et fracasse l'ampli avec son pied. Il conclut par la phrase : « Heu, je crois que vous n'êtes pas encore prêts pour ce genre de chose. Par contre vos gosses vont adorer ça. »
Lorraine (en 1955) pense que Marty se nomme « Pierre Cardin », marque inscrite sur son sous-vêtement et qui n'existe pas encore (Calvin Klein dans la version originale).
Lorsque Marty s'immisce dans l'ancienne maison de son père en 1955 pour le convaincre d'inviter Lorraine, sa mère, il utilise sa combinaison contre les radiations pour l'effrayer. En effet, quelques scènes auparavant, il effraie les Peabody lorsqu'il arrive en 1955, portant cette même combinaison. Marty dit s'appeler « Dark Vador » et provenir de la planète « Vulcain ». De plus, Marty adresse un bonjour à son père de la même façon que monsieur Spock, un salut dans lequel l'annulaire et le majeur sont séparés des autres doigts par un espace. On a donc ici deux références explicites à la saga Star Wars et à la série Star Trek.

Lorsque Marty annonce au « Doc » de 1955 que c'est Ronald Reagan qui est président des États-Unis en 1985, celui-ci n'arrive pas à le croire ; il est alors un acteur au sommet de sa gloire. D'ailleurs, lorsque Marty entre pour la première fois dans le Hill Valley de 1955, la première bande annonce qu'il voit est pour un film où Ronald Reagan tient le rôle principal : La Reine de la prairie (Cattle Queen of Montana). Le « Doc » de 1955 imagine alors que Jerry Lewis est vice-président, que Bette Davis est la Première Dame du pays, et que John Wayne est ministre de la Défense. Un peu plus tard, lorsque « Doc » visionne les images du caméscope de Marty, il dit comprendre que Ronald Reagan soit président : ce dernier doit pouvoir « bien passer à la télévision ».
Lorsque Marty rencontre ses grands-parents après l'accident, il demande la rue « John Fitzgerald Kennedy » et son grand-père se demande de qui il s'agit. En effet, en 1955, John Fitzgerald Kennedy est un inconnu total pour la plupart des Américains ; il ne deviendra président des États-Unis qu'en 1960.
À la fin du film, lorsque Marty revient en 1985, la place "Twin Pines" (les pins jumeaux) se nomme désormais "Lone Pine" (le pin solitaire), et le logo est également modifié : il n'y a qu'un seul sapin, au lieu de deux au début du film. C'est Marty lui-même qui est responsable de ce changement: en effet, en arrivant en 1955 au début du film, il avait roulé avec la DeLorean dans le jardin du fermier Peabody où deux jeunes pins étaient plantés, et en avait arraché un.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les concepteurs du film n'avaient pas du tout prévu de faire une suite pour Retour vers le futur. D'ailleurs, la DeLorean volante de la fin du premier opus n'était à l'origine qu'une plaisanterie. Les demandes persistantes des fans ont conduit à la réalisation de Paradoxe en 1989-1990, devenu à sa sortie en salles Retour vers le futur 2 et 3. Zemeckis et Gale ont eu beaucoup de mal à construire une suite. De plus, certains acteurs du premier volet n'étaient plus partants pour tourner le second volet.

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Administrateur
Administrateur

Messages : 7057
Pass Movie's : 8325
Réputation : 51
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour vers le futur (1985) Robert Zemeckis

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum