Edge of Tomorrow (2014) Doug Liman

Aller en bas

Edge of Tomorrow (2014) Doug Liman

Message par Invité le Lun 7 Nov - 8:35

Edge of Tomorrow (2014) Doug Liman



Dans un futur proche, des hordes d'extraterrestres ont livré une bataille acharnée contre la Terre et semblent désormais invincibles: aucune armée au monde n'a réussi à les vaincre. Le commandant William Cage, qui n'a jamais combattu de sa vie, est envoyé, sans la moindre explication, dans ce qui ressemble à une mission-suicide. Il meurt en l'espace de quelques minutes et se retrouve projeté dans une boucle temporelle, condamné à revivre le même combat et à mourir de nouveau indéfiniment…(Allociné).

Même si une fois de plus, Hollywood sauve le monde ou plutôt l'Europe sans la Grande Bretagne, déjà brexitée, un film au scénario, à défaut d'être totalement original, astucieux dont les scènes répétées passent bien, grâce notamment à un Tom Cruise évoluant du militaire de parade trouillard au super-héros impitoyable avec beaucoup d'aisance, et à des effets spéciaux qui ne mangent pas l'histoire. Un film de SF qui sort de l'ordinaire passé hier soir sur une chaine en clair, avec pauses-pipi offertes.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Edge of Tomorrow (2014) Doug Liman

Message par Invité le Lun 7 Nov - 8:35

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Edge of Tomorrow (2014) Doug Liman

Message par Cooper le Lun 7 Nov - 20:48

Anne je viens de procéder au redimensionnement de ton affiche de Edge of Tomorrow en ouverture de ce sujet, celle-ci était hors cadre et devenait à moitié lisible du fait de sa taille trop grande, merci donc de veiller à l'insertion au moment de l'édition du post.

ANALYSE CINE

Edge of Tomorrow, signé Doug Liman, ne demeure pas moins pourtant un film de Tom Cruise, tant il parait intégralement articulé autour de l’aura et du physique inaltérable de l’acteur. À l’instar donc des derniers films de Tom Cruise, ce blockbuster SF ne semble être qu’un prétexte pour une démonstration du talent de l’acteur, toujours enclin à repousser par la voie de la fiction les limites de ce que peut réaliser un corps.

Ainsi Oblivion ne convergeait que vers une scène, où Tom Cruise affrontait enfin un adversaire à sa mesure : lui-même. Cloné à l’infini, la star de Minority Report tutoyait alors une immortalité qui faisait enfin de lui, le wonder boy d’Hollywood ne cachant plus l’immensité de son ego (cf. la saga Mission Impossible, franchise consacrée à sa gloire), un véritable demi-dieu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Edge of Tomorrow, dernier « Tom Cruise Movie » en date, va encore plus loin. Le film suit les pérégrinations de l’officier Cage, faible et veule soldat, qui, par un concours de circonstances, se retrouve embarqué malgré lui au front d’une guerre apocalyptique contre une redoutable espèce extra-terrestre.

Suite à la rencontre avec l’un des aliens, le héros se retrouve doté d’un don sur lequel va reposer la machine narrative du film : s’il vient à mourir, le militaire recommence inlassablement à zéro cette même journée funeste, en conservant toutefois la mémoire de ce qui s’est préalablement passé.

Le principe du long-métrage, lointain cousin d’Un jour sans fin (sauce Inception, l’esprit de sérieux et les piètres velléités auteuristes en moins), confère à Tom Cruise deux instruments pour nourrir encore davantage sa persona de sauveur de l’humanité et de surhomme qu’il s’est façonnée de film en film.

Tout d’abord, en conciliant le désir d’intemporalité de l’acteur (le pouvoir de « rembobiner ») à celui d’expérimenter le frisson d’une mort sur un écran après tout, Tom Cruise n’a passé l’arme à gauche que trois fois au cinéma en près de quarante films et trente ans de carrière, soit dix fois moins que dans le seul Edge of Tomorrow, puis en rabattant les cartes du désormais habituel triomphe du héros.

Edge of Tomorrow joue ainsi astucieusement du récit de l’ascension d’un médiocre soldat au rang de machine à tuer, apprenant au fil de ses échecs à exploiter pleinement son potentiel en somme, à (re)devenir Tom Cruise.


FICHE TECHNIQUE DU FILM
EDGE of TOMORROW


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

États-Unis - 2014
Réalisation: Doug Liman
Scénario: Dante Harper, Joby Harold, Alex Kurtzman, Christopher McQuarrie, Roberto Orci, Jez Butterworth, John-Henry Butterworth

d'après: le roman All You Need Is Kill
de: Hiroshi Sakurazaka

Image: Dion Beebe
Décor: Neil Lamont
Costume: Kate Hawley

Montage: James Herbert
Musique: Christophe Beck

Producteur: Jason Hoffs, Tom Lassally, Jeffrey Silver, Gregory Jacobs, Erwin Stoff
Production: Warner Bros, Village Roadshow Pictures, 3 Arts Entertainment, Translux et VIZ Media

Interprétation: Tom Cruise (Major Bill Cage), Emily Blunt (Rita Vrataski), Brendan Gleeson (Général Brigham), Jeremy Piven (Colonel Walter Marx)

Distributeur: Warner Bros France
Date de sortie: 6 avril 2014
Durée cinéma: 1h53


LE FILM

Le procédé et à vrai dire tout le projet du film pourrait n’être ainsi que l’expression d’un orgueil démesuré si Tom Cruise ne faisait pas preuve, une fois de plus, d’un charisme et d’une grâce physique rares. L’acteur n’a en effet guère perdu de sa dextérité dans les scènes d’action, et si ces dernières sont quelque peu brouillonnes dans leur découpage, Doug Liman a l’intelligence d’arc-bouter son filmage autour de la vedette-aimant.

À l’instar de Joseph Kosinski (Oblivion) et de Christopher McQuarrie (Jack Reacher), le réalisateur de La Mémoire dans la peau s’en remet à une production artistique très correcte et confie les clefs de la mise en scène à son interprète phare. Braquez une caméra sur Tom Cruise, et c’est toute une chorégraphie qui se met en place, constituée de petits gestes techniquement très discrets (Tom Cruise marchant maladroitement avec une armure high-tech) et d’une vélocité physique dans le cœur de l’action.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mais si Edge of Tomorrow est au-dessus des deux films précédemment cités, c’est parce qu’il consacre également l’interprète comme le maître du montage au sein même du dispositif narratif : menant la cadence des sauts et des « rembobinages » temporels, le héros ne laisse aucune place au moindre détour de la narration ou de la mise en scène.

Les images ne se réduisent d’ailleurs qu’à cela, montrer Tom Cruise et montrer ce qu’il voit, le champ et le contre-champ, et rien de plus. Il faut beaucoup d’énergie et le meilleur acteur au monde pour faire tenir un programme in fine si ténu, mais constamment jubilatoire, sur presque deux heures.

Car Tom Cruise n’a plus besoin de metteur en scène pour briller : tel un soliste qui volerait les prérogatives de son chorégraphe, il guide le mouvement de l’intérieur, en invitant les autres danseurs à se joindre à la ronde.

Qu’importe donc aujourd’hui que l’acteur ne se tourne plus que vers des seconds couteaux, loin des temps bénis où il faisait étalage de son génie chez Spielberg, De Palma et consorts. Ses films sont désormais des cathédrales construites à sa seule gloire. Tom Cruise, dont la fonction principale est de sauver le monde.


Source ciné-critikat

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7678
Cartouches : 8965
Réputation : 50
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 50
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edge of Tomorrow (2014) Doug Liman

Message par Invité le Mar 8 Nov - 8:37

Ce film est génial. Voilà, c’est dit. Si Edge of Tomorrow, le nouveau film de Doug Liman, donnait envie sur le papier, nous craignions tout de même que le concept de base ne tienne pas sur la longueur. Mais nos craintes ont été vite dissipées lors de notre visionnage. Le résultat ? Edge of Tomorrow est pour le moment le meilleur blockbuster de 2014 et on vous explique pourquoi. La suite sur le "journaldugeek"...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Edge of Tomorrow (2014) Doug Liman

Message par Chris 68 le Mar 8 Nov - 18:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chris 68
1er Mercenaire
1er Mercenaire

Messages : 817
Cartouches : 875
Réputation : 32
Date d'inscription : 01/06/2014
Localisation : El Paso (Texas)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edge of Tomorrow (2014) Doug Liman

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum