La Prophétie des ombres

Aller en bas

La Prophétie des ombres

Message par Cooper le Ven 21 Jan - 16:40

La Prophétie des ombres (The Mothman Prophecies) est un film américain basé sur des faits réels réalisé en 2002 par Mark Pellington.
Il est basé sur le livre éponyme écrit par John A. Keel en 1975, dont la version française est préfacée par Pierre Lagrange.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Présentation des personnages principaux

John Klein : journaliste au Washington Post et marié à Mary. Suite à un accident de voiture, sa femme est hospitalisée révélant une ancienne et rare tumeur au cerveau. Mary décède un peu plus tard. Klein découvre ensuite les croquis d'étranges silhouettes que sa femme a dessinés. Deux ans plus tard, alors qu'il devait se rendre à Richmond, il se retrouve sans explication à Point Pleasant. Il apprend que d'étranges phénomènes, similaires à ceux qu'a connus sa femme, effraient la population. Klein se lie d'amitié avec Connie Mills et Gordon Smallwood (Bien qu'il l'ait reçu avec un fusil). Une voix étrange l'appelle et annonce une catastrophe. Il sauvera Connie de la noyade et de l'effondrement du pont Silver Bridge.

Connie Mills : femme policière de Point Pleasant. Elle se fait aider par John Klein, avec qui elle se lie d'amitié, dans son investigation des étranges phénomènes. Elle a fait un rêve étrange dans lequel elle se noie entourée de paquets cadeaux. Elle entend à la fin du rêve : Réveillez-vous, numéro 37. Elle sera sauvée par Klein de la noyade après l'effondrement du Silver Bridge qui a fait 36 victimes!

Gordon Smallwood : habitant de Point Pleasant, marié à Denise. Il est victime d'étranges phénomènes. John commence à le croire, quand le journaliste reçoit des coups de fil de cette même « voix », appelé Indrid Cold qui tourmente Gordon. Cette dernière annonce des catastrophes qui se produisent peu de temps après. Obsédé par ses révélations, licencié, quitté par sa femme, Gordon meurt seul dans le froid.

Alexander Leek : ancien professeur qui a écrit un livre sur L'Homme-papillon. Klein sollicite son aide, malgré les réticences de Leek, qui a renoncé à s'intéresser à ses recherches. Malgré les informations que donne ce dernier à Klein, il demande au journaliste de renoncer à retourner à Point Pleasant.

Synopsis

Un journaliste du Washington Post enquête sur de mystérieux phénomènes qui se sont produits dans une petite ville de Virginie-Occidentale.

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.
John Klein, journaliste au “Washington Post” a tout pour être heureux : son travail, sa femme Mary et la maison qu'il vient d'acquérir. Mais un accident de voiture vient tout chambouler. Il perd sa femme Mary, atteinte d’une tumeur au cerveau décelée après l'accident. Avant sa mort, elle lui a parlé d’étranges silhouettes qu’il a retrouvées dessinées dans un cahier.

Deux ans plus tard, alors qu'il était parti de nuit pour aller interviewer le gouverneur à Richmond, il tombe en panne sur une route isolée, John part chercher de l’aide et tombe sur un homme agressif et armé, Gordon Smallwood, qui semblait l’attendre. Le sergent Connie Mills ramène celui-ci à la raison. John passe la nuit dans la petite ville de Point Pleasant et, rapidement, apprend que des faits insolites s’y produisent. Il découvre que Gordon, en particulier, voit et entend d’étranges phénomènes. Les apparitions se multiplient et, un soir que Gordon, sa femme Denise et John dînent ensemble, ils s’aperçoivent que l’une des prophéties catastrophiques de Gordon, un dramatique accident d’avion, s’est réalisée. Rapidement, John est contacté par une mystérieuse voix. Il se rend alors à Chicago pour y rencontrer un expert en phénomènes paranormaux, Alexander Leek, qui tente de le convaincre de ne pas poursuivre son enquête et l’informe que sa vie et celle des habitants de Point Pleasant est en danger.

John ne renonce pas pour autant à sa recherche d’explications à ces phénomènes. Son amitié avec Connie Mills se renforce ; lors d’une discussion, elle lui parle d’un rêve étrange qu’elle ne parvient pas à expliquer : alors qu’elle se noie au milieu de paquets cadeaux, une voix l’appelle : « Numéro 37, réveillez-vous ». Le mystère des hallucinations s’épaissit. Gordon semble à présent possédé par un être qui le hante, et John le retrouve un matin, mort de froid.

La « voix » le contacte fréquemment ; une nuit, il voit Mary auprès de lui ; une effroyable prophétie lui annonce une catastrophe à Point Pleasant. Enfin, cette même voix lui annonce un appel prochain de Mary, chez lui, à Washington, à midi pile. Éperdu, il se rend au rendez-vous. Quelques minutes avant l’heure prévue, Connie téléphone et essaie de convaincre John de la rejoindre pour le soir de Noël. Lorsque la sonnerie retentit de nouveau, John décide de ne pas répondre et retourne à Point Pleasant où un embouteillage bloque le Silver Bridge qui s’effondre brutalement. John sauvera la vie de Connie, de justesse, qui allait se noyer au milieu des paquets cadeaux de Noël. Connie et John apprendront que le nombre des victimes s’élève à trente-six et se souviennent du rêve qu'a fait Connie : "Réveillez-vous, numéro 37".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
LE MOTHMAN (homme papillon)

Le " Mothman "a terrifié (selon la légende) en 1966 les habitants de Point Pleasant en Virginie, notament juste avant le le 15 décembre 1967 date ou le "Silver Bridge", un pont suspendu de 250 mètres de long fut détruit par un terrible accident.
Les habitants commencent à rapporter avoir aperçu l'étrange créature, sorte d'"oiseau" qui tient plus du ptérodactyle que de la perruche d'appartement.
La presse baptise rapidement cette créature Mothman, du nom d'un des personnages de la série télévisée alors très populaire : "Batman". Mothman signifie "homme-phalène" - du nom d'un papillon de nuit...

Après de nombreux témoignages sur la créature, la description suivante en fut faite. Il faisait dans les 2 mètres, de couleur grise ou brune et de forme humaine mais sans bras ni tête. Ses inquiétants yeux rouges semblaient être au niveau des épaules. Les ailes atteignaient une envergure de 3 mètres.

Quand le pont céda sous le poids des voitures à Point Pleasant, étrangement, ces apparitions cessèrent.

Un très bon film reprend la légende, ça s'appelle "la prophétie des ombres" à voir d'urgence si le sujet vous intrigue


Fiche technique

Titre : La Prophétie des ombres
Titre original : The Mothman Prophecies
Réalisateur : Mark Pellington
Scénario : Richard Hatem d'après le livre The Mothman Prophecies de John A. Keel
Production : Gary W. Goldstein, Gary Lucchesi et Tom Rosenberg
Image : Fred Murphy
Musique : tomandandy
Montage : Brian Berdan
Société de production : Lakeshore Entertainment
Société de distributions: Sony Pictures (USA), Screen Gems (USA), SND (Société Nouvelle de Distribution) (France)
Dates de tournage : 24 janvier 2001 - mai 2001
Pays : États-Unis
Année : 2001
Genre : Fantastique
Durée : 119 minutes (1h59)


Histoire sur le film

Le film (ou plus exactement le livre dont il est tiré) s'inspire d'évènements réels survenus à Point Pleasant entre novembre 1966 et décembre 1967.
Le nom du personnage d'Alexander Leek est inspiré du nom de l'auteur du livre The Mothman Prophecies : John A. Keel.

L'histoire de Leek qui explique comment il a voulu éviter l'effondrement d'un bâtiment dont il avait eu la prémonition n'est pas sans rappeler Arlington Road, le précédent film de Mark Pellington.

La voix d'Indrid Cold au téléphone n'est autre que celle du réalisateur Mark Pellington. Il fait par ailleurs un caméo dans le rôle d'un barman.
Vers la 75e minute, dans la scène où John Klein (Richard Gere) est seul dans sa chambre d'hôtel, après qu'il a violemment raccroché le téléphone, on peut apercevoir un visage étrange, une apparition fantomatique :
Gere claque la porte du placard, sur laquelle se trouve une glace. Et c'est sur ce miroir que l'on aperçoit, l'espace d'une seconde, un visage assez cadavérique. Effet glaçant (et involontaire, ce n'était pas prévu dans le script ) garanti, qui rappelle celui réalisé par Roman Polanski dans Répulsion.


Distribution

Richard Gere (VF : Richard Darbois): John Klein
Laura Linney (VF : Catherine Le Hénan): Connie Mills
Will Patton (VF : Jacques Bouanich) : Gordon Smallwood
Alan Bates (VF : Bernard Métraux) Alexander Leek
Debra Messing (VF : Emmanuelle Bondeville): Mary Klein
David Eigenberg : Ed Fleischman
Lucinda Jenney : Denise Smallwood
Bob Tracey : Cyrus Bills
Tom Stoviak : Brian
Yvonne Erickson : Dr McElroy
Zachary Mott : Otto
Ann McDonough : Lucy Griffin
Shane Callahan : Nat Griffin
Nesbitt Blaisdell : Chief Josh Jarrett

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7796
Cartouches : 9105
Réputation : 50
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Prophétie des ombres

Message par Cooper le Ven 21 Jan - 16:58


_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7796
Cartouches : 9105
Réputation : 50
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

L'homme-papillon

Message par Cooper le Ven 21 Jan - 17:31

L'homme-papillon (ou homme-phalène) est une créature ailée mystérieuse qui aurait été observée dans plusieurs pays, notamment à Point Pleasant dans l'État de la Virginie-Occidentale, aux États-Unis, en 1966. Connue en Amérique du Nord sous le nom de Mothman, cette créature mythique, photographiée à quelques reprises, semble apparaître durant les derniers instants précédant une catastrophe.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Histoire

Le concept de l'homme-phalène est né de témoignages en 1966 en Virginie-Occidentale : des personnes prétendent avoir vu une créature humanoïde ailée aux yeux rouges flamboyants. Plusieurs observations se seraient succédé jusqu'au 15 décembre 1967, qui voit l'effondrement du Silver Bridge de Point Pleasant, dans lequel 46 personnes trouvent la mort.
Les apparitions se raréfient après l'événement. Dans les années 1970, l'ufologue John Keel rassemble les témoignages dans un livre intitulé The Mothman Prophecies (La Prophétie des ombres) et propose que l'homme-phalène est une créature d'un autre monde dont la fonction serait d'avertir d’une catastrophe imminente.

D'autres auteurs comme Jeff Wamsley et Andy Covin reprennent le thème, qui prend une dimension universelle : l'homme-phalène est identifié à de nombreuses entités d'aspect similaire, tels que les garudas asiatiques ou les oiseaux-tonnerre amérindiens, et ses apparitions sont considérées comme une des formes d'un phénomène mondial comprenant les apparitions mariales et les OVNIs.

Selon eux, cette créature a été observée et décrite de façon identique dans de nombreux pays, notamment en Chine, en ex-URSS, au Chili, en Géorgie, et dans de nombreuses régions du Moyen-Orient. La multiplicité de ces signalements, dont les premiers rapportés remontent au début du XIXe siècle, conjuguée à des descriptions étonnamment similaires, complique les analyses des chercheurs.


Les observations

Point Pleasant, novembre 1966 - décembre 1967. L'une des plus incroyables apparitions documentées de l'homme-phalène remonte au 12 novembre 1966. Ce soir-là, cinq hommes préparaient une tombe dans un petit cimetière près de Clendenin en Virginie-Occidentale (États-Unis), lorsque ce qu'ils décrivirent comme une « forme humaine brunâtre avec des ailes » prit son envol depuis un bosquet à proximité des lieux et passa au-dessus de leurs têtes. Toutefois, cette apparition ne fut pas tout de suite rendue publique ; elle ne fut reprise que trois jours plus tard par les médias américains.

Cet évènement allait être suivi de nombreux autres, toujours localisés dans la région. Tard dans la nuit du 15 novembre, deux jeunes couples mariés de Point Pleasant, Roger et Linda Scarberry ainsi que Steve et Mary Mallette, sortirent se promener en voiture.

Ils passèrent devant une usine de fabrication de TNT (datant de la Seconde Guerre mondiale) à environ 11 kilomètres à l'extérieur de Point Pleasant (à 10 kilomètres de McClintic Wildlife Station), lorsqu'ils aperçurent deux étranges lueurs rouges dans l'obscurité, à côté d'un vieux réservoir proche de la clôture de l'usine.

Ils s'arrêtèrent et furent impressionnés de voir qu'il s'agissait d'yeux brillants provenant manifestement d'un gros animal, « de forme humaine, mais plus gros, peut-être six et demi ou sept pieds de hauteur (2m10 environ) ; avec de grosses ailes rabattues sur le dos », selon Roger Scarberry.

Terrifiés, les deux couples prirent la fuite en direction de la Route 62. En prenant la sortie, ils virent encore la créature, qui se tenait sur le bas-côté de la route. Elle écarta ses ailes et s'envola, en prenant en chasse l'automobile. Les témoins affirmèrent avoir tenté de prendre de vitesse la « chose » en roulant jusqu'à la vitesse de 100 miles par heure (environ 160 km/h), mais sans succès : la créature les suivait toujours de près et « ne battait presque pas des ailes », selon leur témoignage.

Lorsqu'ils approchèrent de la ville, la créature disparut. Ils se rendirent alors au palais de justice du Comté de Mason et racontèrent leur histoire au shérif-adjoint Millard Halstead, qui, questionné plus tard, aurait déclaré : « Je connais ces enfants depuis longtemps. Ils n'ont jamais eu de problème avec la justice et ils étaient vraiment apeurés cette nuit-là. Je les ai pris au sérieux ». Il se rendit sur les lieux de l'observation, mais ne trouva aucune trace de l'étrange créature.

La nuit suivante, le 16 novembre, les citadins locaux, armés, organisèrent une battue dans la zone environnante de l'usine de TNT pour tenter de dénicher la créature. M. et Mme Raymond Wamsley, ainsi que Mme Marcella Bennett et sa fille cadette Teena partaient en voiture rendre visite à des amis, M. et Mme Ralph Thomas, qui vivaient dans un bungalow parmi les "igloos" (structures en forme de dôme érigées pour le stockage d'explosifs pendant la Seconde Guerre mondiale) près de l'usine de TNT.

Les igloos n'étaient pas vides, quelques-uns appartenaient au comté, d'autres à des entreprises qui s'en servaient comme espace de stockage. Aussitôt sortis de la voiture, ils virent une figure apparaître derrière l'automobile en stationnement. C'est à cet endroit qu'eut lieu la deuxième observation de l'homme phalène. Mme Bennett déclara plus tard que c'était comme si cette "chose" se relevait lentement du sol, large et grise, avec des yeux rougeoyants. Pendant que Wamsley téléphonait à la police, la créature avança sous le porche de la maison et les dévisagea au travers de la fenêtre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le 24 novembre, quatre personnes virent la créature voler au-dessus de la zone de l'usine TNT. Le matin du 25 novembre, Thomas Ury, qui conduisait sur la Route 62 au nord de l'usine, dit avoir vu la créature se tenir dans le champ près de la route, ouvrir ses ailes et décoller, en suivant son automobile alors qu'il filait vers Point Pleasant pour relater l'évènement au shérif.

Le 26 novembre, Mme Ruth Foster de Charleston Virginie-Occidentale, banlieue de St. Albans, dit avoir vu ce qu'on appelait déjà le mothman (homme-phalène) se tenir sur sa pelouse, mais il n'était plus là lorsque son beau-frère vérifia. Le matin du 27 novembre, la créature poursuivit une jeune femme près de Mason, Virginie-Occidentale, ce qui fut rapporté de nouveau à St. Albans la même nuit par deux enfants.

L'homme-phalène fut aperçu une autre fois le 11 janvier 1967, et encore à plusieurs reprises dans l'année. Il faut cependant considérer avec prudence les derniers témoignages, du fait de l'influence des premières observations sur la population: dans une atmosphère américaine prise de fièvre de l'irrationnel, et particulièrement pour la vie extra-terrestre, les derniers cas survenus à Point Pleasant semblent peu fiables.

Le 15 décembre 1967, l'autoroute 35 reliant Point Pleasant, (Virginie) et Kanauga, (Ohio) proche du lieu des apparations, s'effondre dans la rivière Ohio, tuant 46 personnes, dont Marvin Wamsley.

Pour les observateurs, l'effondrement du pont semble être en lien étroit avec les apparitions de l'homme-phalène : une des premières théories avancées suppose que la créature jouait, par ses apparitions successives à proximité du lieu de la catastrophe, le rôle d'annonciatrice de l'imminence du drame.

Un livre de John A. Keel et un film de Mark Pellington (avec Richard Gere, Laura Linney, Will Patton…) traite des évènements de Point Pleasant : La Prophétie des Ombres (The Mothman Prophecies).


Apparition à New York, 11 septembre 2001

Attentats du 11 septembre 2001.
Le jour de l'effondrement du World Trade Center à New York est marqué par des témoignages rapportant la présence de l'homme-phalène à proximité des lieux du drame. Une étonnante photo de la créature a même été prise par le photographe Steven Moran, qui couvrait un tournage de la chaîne WTC et prenait à cet instant sur Greenwich Street des clichés des opérations de secours suite aux attentats. Les experts n'ont pu à ce jour confirmer ou infirmer l'authenticité du cliché.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Mothman ou Homme Phalene, semblerai apparaitre toujours avant
et même pendant une grande catastrophe .

Mais le plus etrange c'est que dans tout ces pays les témoins rapporte la même observation :
une forme humanoïde ailée, avec de grand yeux rouges, de couleur brunâtre , grise et de grande taille ( 2 mètres / 2 mètres 50).

Les théories inexpliquées

La plus grande collection d'informations relevées sur l'homme-phalène se trouve dans un livre de John Keel écrit en 1975, The Mothman Prophecies, dans lequel il couche sur papier la chronologie des apparitions ainsi que d'autres évènements qu'il considère comme parapsychologiques, tous advenus dans la région à la même période. Ils comprennent des observations d'OVNI, des rencontres avec des hommes en noir, des poltergeist, et le 15 décembre 1967, l'effondrement du Silver Bridge dans la rivière Ohio. Le film la Prophétie des ombres (2002) est une adaptation du livre de Keel. Loren Coleman, auteur d'articles sur l'"étrangeté ailée" et d'un livre paru en 1978, Creatures of the Outer Edge, publie Mothman and Other Curious Encounters, qui rassemble les détails sur des enquêtes cryptozoologiques et tente une interprétation démonologique.

Keel cite également un cas d'apparition de trois "hommes-phalènes" simultanément dans le ciel, le 9 avril 1948, à Longview (état de Washington), aperçus par deux témoins employés de laverie, ce quatre mois à peine après une première apparition de ce type à Chehalis, à 60 kilomètres de distance à peine dans le même état.

Il existe depuis 1972 sous forme de cyclope en Afrique.

Quelques explications fournies à propos du cas de Jack Talons-à-Ressort (Spring-Heeled Jack) qui apparut pendant l'ère victorienne en Angleterre, à savoir que la créature serait un oiseau de grande taille, pourraient être appliquées à l'homme-phalène :

Selon le magazine Skeptical Inquirer de mars-avril 2002, l'explication la plus plausible de ces visions serait la rencontre de personnes imaginatives et excitées avec une chouette effraie.

Mark A. Hall, dans son livre Thunderbirds, ne dément pas l'hypothèse de la chouette, mais propose qu'il s'agirait d'une sorte de chouette géante, aperçue dans la région depuis 100 ans. Un candidat vraisemblable est le hibou Grand-duc de Virginie, la Virginie-Occidentale étant l'endroit qui possède le plus de variétés au monde de cette sorte d'oiseau nocturne gris et farouche, de la taille d'un enfant, qui peut marcher longtemps sur le sol et faire des bonds de cinq pieds.

La chouette lapone, oiseau migrateur hivernal rare dans les États américains du sud, plus grande encore que le grand hibou à cornes (60 à 83 cm), est aussi envisageable. Une autre hypothèse serait une grande grue grise des collines.

Néanmoins, ces oiseaux n'ont pas les yeux rouges et les témoins estiment la taille de la créature à 2 mètres ou 2 mètres 50. Lorsque l'usine de TNT à fermé, des déchets toxiques se sont infiltrés dans le sol et on pollués l'eau, depuis, tout le secteur est une zone sinistrée. Ce qui pourrait expliquer l'apparence du Phalène, la mutation d'une grue, plusieurs personnes soutiennent cette explication qui n'est pas vérifée.

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7796
Cartouches : 9105
Réputation : 50
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Prophétie des ombres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum