L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold

Aller en bas

L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold

Message par Cooper le Dim 30 Jan - 17:03

L'Étrange Créature du lac noir (The Creature from the Black Lagoon) est un film américain réalisé par Jack Arnold, sorti le 5 mars 1954.
Le film fut tourné pour être visionné en 3 dimensions par procédé de lunettes polarisantes mais fut principalement distribué dans une version pour lunettes à deux couleurs (anaglyphe) restituant un effet tridimensionnel moins bon.
Le film est considéré comme un classique des années cinquante et connaîtra deux suites : La Revanche de la créature (Revenge of the Creature) du même Jack Arnold en 1955 et La créature est parmi nous (The Creature Walks Among Us) de John F. Sherwood en 1956.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Synopsis

Une expédition scientifique en Amazonie partie à la recherche de fossiles d'une étrange créature se retrouve face à un monstre préhistorique bien vivant : un hybride poisson-humain. Les scientifiques capturent la créature après qu'elle a tué l'un de leurs guides indigènes, mais celle-ci parvient à leur échapper. Bientôt, le monstre frappe à nouveau et enlève l'élément féminin du groupe pour l'entraîner dans sa tanière...


Fiche technique

Titre : L'Étrange Créature du lac noir
Titre original : The Creature from the Black Lagoon
Réalisation : Jack Arnold
Scénario : Harry Essex et Arthur A. Ross d'après une histoire de Maurice Zimm
Production : William Alland
Société de production : Universal Pictures
Photographie : William E. Snyder
Montage : Ted J. Kent
Pays d'origine : États-Unis
Format : Noir et blanc - 2,00:1 - Mono - 35 mm
Genre : Horreur, science-fiction
Durée : 79 minutes
Date de sortie : 5 mars 1954 (États-Unis)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La créature et Kay Lawrence ( Julie Adams )


Distribution

Richard Carlson (V.F : Jacques Thebault) : le docteur David Reed
Julie Adams (V.F : Therese Rigaut) : Kay Lawrence
Richard Denning (V.F : Jean-Claude Michel) : le docteur Mark Williams
Antonio Moreno (V.F : Raymond Rognoni) : le docteur Carl Maia
Nestor Paiva (V.F : Camille Guerini) : Lucas, Capitaine du Rita
Whit Bissell (V.F : Gerard Ferat) : Edwin Thompson
Bernie Gozier : Zee, un marin du Rita
Ricou Browning : la créature sous l'eau (non crédité)
Ben Chapman : la créature à l'air libre (non crédité)
Sydney Mason (V.F : Andre Valmy) : Dr. Matos
Perry Lopez (non-crédité) : Tomas
Narration : Roland Menard


La version 3D du film

Le passage de la version anaglyphe du film à la télévision française le 19 octobre 1982 dans le cadre de l'émission La Dernière Séance a marqué la mémoire de nombreux téléspectateurs hexagonaux. Pour la diffusion de cette émission spéciale, appelée « séance en relief », les téléspectateurs peuvent se procurer les lunettes équipées de filtres bleu et rouge en achetant un magazine de télévision partenaire de l'opération. Dans son Dictionnaire du cinéma, Jacques Lourcelles précise à propos de cette expérience de relief à la télévision française: « Insuffisamment expliquée, mais parfaitement réussie sur le plan technique, elle déçut le public et n'a pas été renouvelée depuis lors ».


La critique

la Créature du lac noir. C'est incontestablement LA créature la plus réussie des anées 1950, celle du film tourné en relief anaglyphe L'ETRANGE CREATURE DU LAC NOIR (CREATURE FROM THE BLACK LAGOON / Jack Arnold / 1954), un classique du genre.

Le film raconte l'expédition amazonienne d'une mission scientifique à la recherche de fossiles d'une étrange créature aquatique mi-poisson mi-humaine, chaînon manquant entre l'homme et le poisson. Alors que l'équipe croyait la créature éteinte depuis fort longtemps, elle découvre un spécimen encore vivant et doit faire face à son hostilité.

Pourquoi la créature du lac noir est-elle si exceptionnelle par rapport aux consoeurs de son époque ? Tout simplement à cause de sa conception, très élaborée, qui ne la réduit pas à une vulgaire bestiole de plus à rajouter au bataillon des créatures involontairement hilarantes, comme il en pleuvait dans les fifties ! On est loin, très loin, d'un monstre de pacotille.

Son apparence d'homme-poisson fort réussie est le résultat d'une équipe de spécialistes des effets spéciaux de maquillage de la Universal. Le producteur du film, William Alland, souhaitait lui conférer l'aspect d'un monstre “à la fois beau et triste”. Un peu comme dans KING KONG, la Créature va s'éprendre d'une belle jeune femme, mais elle devra affronter les hommes et sera finalement tuée à la fin du film.

De magnifiques séquences sous-marines furent tournées, dont une particulièrement célèbre pour son évocation érotique où l'on voit la Créature observer la jeune femme tout en nageant sous elle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le costume de caoutchouc coûta la bagatelle de 15 000 dollars, une fortune pour l'époque. Deux comédiens furent employés pour la Créature : Ricou Browning, plongeur-cascadeur, s'occupa des séquences aquatiques tournées en Floride, alors que Ben Chapman incarna la Créature hors de l'eau.

La Créature du lac noir connut un tel succès qu'elle entra instantanément au panthéon des monstres sacrés d'Hollywood, en compagnie de Dracula, la créature de Frankenstein, la momie et le loup-garou ! Deux autres films furent tournés avec elle : LA REVANCHE DE LA CREATURE (REVENGE OF THE CREATURE / Jack Arnold / 1955) et LA CREATURE EST PARMI NOUS (THE CREATURE WALKS AMONG US / John Sherwood / 1956). Elle revint également faire quelques apparitions vedette dans d'autres films et connut même un ”lifting” dans THE MONSTER SQUAD (Fred Dekker / 1987). Enfin, un remake de L'ETRANGE CREATURE DU LAC NOIR est annoncé depuis des années.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


L'avis

“Ces trois films témoignent de l'acharnement malfaisant des humains envers tout ce qui est différent, et le calvaire que subit le monstre, capturé au filet, garrotté, frappé à coups de bâton, fusillé, ne peut laisser indifférent le spectateur, surtout que Jack Arnold, cinéaste humaniste, ne cache pas sa sympathie pour l'amphibien - même si les héros humains semblent avoir la part belle, on ressent comme un attachement pour cette créature qui ne souhaitait qu'une seule chose au fond d'elle : vivre en paix dans son environnement sauvage.

Pour terminer, je qualifierais ce film de pur chef-d'oeuvre des années 50
qui malheureusement aujourd'hui fait place à l'image de synthése et qui remplace le talent des vrais acteurs d'autrefois.

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7796
Cartouches : 9105
Réputation : 50
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold

Message par Cooper le Dim 30 Jan - 17:04